L'année 2024 marque l'entrée dans un nouveau cycle pour la politique de lutte contre les drogues et les conduites addictives avec l'adoption par le Gouvernement, en mars 2023, de la nouvelle Stratégie interministérielle contre les conduites addictives (SIMCA) pour la période 2023-2027.

l- Orientations départementales

En Aveyron, la feuille de route comprend sept objectifs prioritaires :

  1. Doter chacun de la liberté de choisir, par la sensibilisation régulière al.JX addictions
  2. Assurer à chaque usager une prise en charge adaptée
  3. Encadrer la publicité et la vente des produits à risque
  4. Réduire la disponibilité et l'accessibilité des produits stupéfiants
  5. Vivre ensemble sans produits psychoactifs
  6. Faire des milieux de vie des environnements plus protecteurs
  7. Faire des fêtes et des grands évènements des opportunités de mobilisation

a) Les demandes de subventions

Les demandes de subventions doivent s'inscrire au sein des orientations prioritaires suivantes :

  • La prévention des consommations et conduites addictives auprès des jeunes en milieu scolaire au travers notamment du renforcement des compétences psychosociales et l'aide à la parentalité.
  • La prévention des consommations excessives et la réduction des risques en direction du public étudiant, notamment dans le cadre des fêtes étudiantes et processus d'intégration.
  • L'accompagnement de la vie nocturne festive, ainsi que le développement d'une gestion collective des risques sanitaires et des troubles à l'ordre public associés, tant en milieu rural (fêtes votives ou milieux festifs alternatifs type free party) qu'en milieu urbain.
  • L'accompagnement des publics fragiles, incluant les profils délinquants ou avec des niveaux élevés de consommations, sous main de justice, présentant un risque de récidive ou de basculement dans les trafics ; public en situation de précarité (mineurs isolés, en errance, etc.).
  • La formation des professionnels des champs éducatif, sportif, sanitaire et social pour le repérage précoce, l'accompagnement et l'orientation des consommateurs afin de prévenir le développement de conduites addictives et réduire les risques et dommages. À ce titre, les partenariats entre ces professionnels de première ligne et ceux constituant un recours devront être formalisés.
  • Les actions de prévention et de réduction des risques en milieu sportif.

D'une manière générale, seront privilégiés les projets intersectoriels et innovants ainsi que l'élaboration de programmes coordonnées d'accompagnement des bénéficiaires sur la durée et dans le cadre de parcours de protection et de prise en charge globaux et transversaux.

b) Conduites addictives

L'ensemble des conduites addictives est visé, qu'il s'agisse de consommations excessives ou d'addictions, avec ou sans substances : tabac, alcool, cannabis, drogues, médicaments, écrans, jeux d'argent et de hasard.

La consommation du protoxyde d'azote devra également être prise en compte dans les actions menées, notamment dans les actions de prévention et de réduction des risques à destination des jeunes dès le collège. De même pour l'ensemble des nouvelles tendances de consommation émergentes, telles que le snus par exemple.

c) Interventions en milieu scolaire

Pour les établissements scolaires ne pouvant bénéficier directement de subventions publiques, il revient aux intervenants extérieurs de solliciter une subvention pour mener leurs actions au sein de ces établissements.

d) Modalités d'intervention

Les dispositifs de « pair à pair » et d' « aller vers » seront encouragés, tels que :

  • les maraudes en centre-ville, lors de soirées étudiantes ou d'évènements festifs, par des jeunes spécialement formés (volontaires Service civique, étudiants relais-santé )
  • les actions hors les murs des structures porteuses (renforcement des liens entre les CJC locales et les missions locales ou les clubs sportifs) ;
  • les projets visant à toucher les publics jeunes ou isolés et ne fréquentant pas ou peu les dispositifs existants (free parties, mineurs isolés, individus en errance).

Documents et liens à télécharger :

Appel à projet, cliquer ici.

Demande de subvention, CERFA 12156-06, cliquer ici.

Compte rendu financier de subvention, CERFA 15059-02, cliquer ici.

Contrat d’engagement républicain, cliquer ici.

Fiche bilan des projets, cliquer ici.

Fiche bilan des projets scolaires, cliquer ici.

Tableau d’intervention en milieu scolaire (IMS), cliquer ici.

Déposer vos dossiers uniquement via la plateforme dématérialisée en cliquant ici.

Pour toute demande relative aux crédits MILDECA, une boîte fonctionnelle est à votre disposition : [email protected]

Continuer

Autres appels à projets

Soutien de projets hors appel à projets

01/01/2030 5 € HT

Un soutien de projet peut être envisagé en dehors du cadre des appels à projets, sous la forme d’une subvention. Nous attirons votre attention, sur le fait que l’IReSP apportera son soutien financier uniquement à des actions hors activités de recherche (telles que : évènements, ect…)

Appel à manifestation d’intérêt -Projets structurants de Culture Scientifique Technique et Industrielle

31/12/2028 50 € HT

La Région Occitanie soutient le développement d’actions structurantes de diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) sur son territoire pour toucher tous les publics. Dépôt au fil de l’eau.

APPEL A PROJET PIRALAD 2024 : Recherches sur l’offre illicite et les trafics de stupéfiants

08/05/2024 200 € HT

L’AAP PIRALAD 2024 vise à soutenir la recherche académique et à produire des connaissances scientifiques sur l’offre et les trafics de drogues illicites impactant la France, départements et régions d’Outre-mer inclus.

Ce site utilise des cookies. Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies.